Les Parisiens intrigués par un cachalot sur le quai de la Tournelle

Le happening pour sensibiliser au changement climatique


Un cachalot échoué à ParisDe loin et même de près l’immense animal semble avoir tout d’un vrai…

En ce dimanche après-midi, il gît sur ce quai de la Seine, en bas du pont de la Tournelle.

« Quoi, une baleine échouée en plein Paris ? » « Mais comment a t-elle pu arriver jusqu’ici ? »

La partie du public non avertie est sous le choc de la surprise. L’émotion est visible sur certains visages. La tristesse de voir l’immense mammifère étalé sans vie sur les pavés. Un échouage de cétacé est toujours perturbant. Un mystère venu des profondeurs.

L’évènement est impressionnant mais ici en plus il est intriguant. Reste qu’il manque un détail essentiel : l’odeur. Le cétacé semble comme aseptisé.

En s’approchant d’un petit groupe de scientifiques en blouse blanche, le public peut s’apercevoir que leurs gestes sont factices. S’il pouvait toucher l’animal géant, il pourrait constater qu’il n’est pas fait de chair et d’os.

Sans compter que s’il connaissait mieux le monde marin, il saurait reconnaître un grand cachalot. Au contraire de l’annonce de de nombreux médias croyant aussi avoir trouvé là une baleine.

Fin du suspens pour les naïfs et néophytes.

Les Parisiens intrigués par un cachalot sur le quai de la Tournelle

Les Parisiens intrigués par un cachalot sur le quai de la Tournelle

Le but de l’opération est réussi : faire réagir le public. le troubler, l’émouvoir en le reliant ainsi à la nature et surtout le sensibiliser aux conséquences du changement climatique. L’inciter aussi à agir pour protéger l’environnement. Fragile, l’écosystème de notre planète est déjà très abîmé par l’industrialisation.

Ce happening saisissant est mené par un collectif belge d’artistes : Captain Boomer.

Après avoir installé son faux cachalot en bord de mer, l’association le promène dans les grandes villes européennes. Après Londres en juin 2013 et Duisburg en march 2016, c’était au tour de Paris le week end dernier.